Marjan

Il y a longtemps, dans cette même ruelle parisienne, de l'autre côté de la galerie, un jeune garçon marchait, seul. Le teint pâle, la jambe lourde, courbé comme sous le poids d'une angoisse intérieure qui piétinait sa jeunesse, il cherchait de la lumière et de l'espérance. Vidé du sentiment de son humanité, il était là, impuissant, devant un chaos invisible qui le submergeait. Mais durant ces heures sombres, une lueur nouvelle en lui-même semblait le porter. La science de la vie, il l'apprenait directement au contact du réel. Dépouillé de tous les plaisirs superficiels, seul, il ne pourrait survivre dans ce monde que s’il pouvait le recouvrir d'une vérité.
Aujourd'hui, sur le seuil de la galerie Schwab, je me souviens, le coeur serré, de ce garçon. Aujourd'hui, cette galerie semble avoir accueilli pour un certain temps les images et les émotions de celui qui vivait cette errance et, pour être franc, cette épuisante agonie silencieuse. Elle est devenue la chapelle de Marjan où chaque visiteur peut sentir et voir luire les couleurs de la vie, dans ses souffrances et ses joies intimes.
Marjan
Juillet 2020


MARJAN, un art singulier sans artifice. Une prise émotionnelle directe avec sa propre histoire, son vécu. Après son aisance pour l'écriture à l'adolescence, l'image, le visuel se sont imposés à lui en 2016 après le départ d'un être cher. Pas de contraintes dans ses oeuvres. Un abandon. Un laisser aller à la création. Un véritable lâcher prise.
Ses peintures sont chargées d'une grande spiritualité. Certaines sont des icônes vivantes de notre monde présent. Malgré la tristesse qui au tout départ à animé sa peinture, le chemin emprunté aujourd'hui est tourné vers l'espérance et la joie. J'ai été surpris que la galerie Schwab accueille l'oeuvre de Marjan en fin d'année. Une exposition qui sera, j'en suis certain, à ne pas laisser passer. Vous en sortirez différents si vous savez regarder et accueillir la grâce que la peinture nous donne à contempler.

Didier Benesteau
Juillet 2020

Vidéo MARJAN


La mère et l'enfant, 32 x 24 cm, acrylique sur papier

Autoportrait, 32 x 24 cm, acrylique sur papier

La mère et l'enfant, 32 x 24 cm, acrylique sur papier Autoportrait, 32 x 24 cm, acrylique sur papier
La foi de l'innocence, 32 x 24 cm, acrylique sur papier La mère à l'enfant, 70 x 50 cm, acrylique sur papier
La foi de l'innocence, 32 x 24 cm, acrylique sur papier La mère à l'enfant, 70 x 50 cm, acrylique sur papier
La musique qui descend du ciel, 70 x 50 cm, acrylique sur papier Le sacrifice maternel, 32 x 24 cm, acrylique sur papier
La musique qui descend du ciel, 70 x 50 cm, acrylique sur papier Le sacrifice maternel, 32 x 24 cm, acrylique sur papier
Une fleur pour maman, 42 x 30 cm, acrylique sur papier La prière du jeune Marjan, 42 x 30 cm, acrylique sur papier
Une fleur pour maman, 42 x 30 cm, acrylique sur papier La prière du jeune Marjan, 42 x 30 cm, acrylique sur papier
André Caldas, le soleil de ses parents, 42 x 30 cm, acrylique sur papier Mon père, mon soutien, 42 x 30 cm, acrylique sur papier
André Caldas, le soleil de ses parents, 42 x 30 cm, acrylique sur papier Mon père, mon soutien, 42 x 30 cm, acrylique sur papier
MARJAN