Henri Clément

Photographe professionnel depuis 1973, Henri Clément s’est spécialisé dans les images en relief.

« Etranges et saisissants ces portraits en relief dʼHenri Clément. Pour un peu vous mettriez votre main en coupe sur un sein, glisseriez votre bras sous le bras du modèle, chiperiez un pinceau plus vrai que nature. Quelle présence ce procédé lenticulaire de relief donne aux personnages ! Ils sont presque là devant vous. Laissez vous surprendre à tendre la main pour les toucher, à vous déplacer pour voir des détails cachés. Un  univers envoûtant créé par Henri Clément. »

Le système utilisé est le réseau lenticulaire. C’est un dispositif optique qui permet dʼobtenir la vision d’une image différente selon l’angle sous lequel on regarde le réseau.

Chaque tirage présenté est réalisé à partir de quarante à plus de cent prises de vues composant une séquence stéréoscopique. La capture, qui dure environ six secondes, se fait au moyen d’un appareil photographique se déplaçant sur un rail droit motorisé. La base stéréoscopique est d’environ un mètre. Un dispositif comportant neuf boîtiers synchronisés à également été mis au point pour permettre une capture instantanée. Les prises de vues sont ensuite finement alignées, puis entrelacées pour obtenir un fichier unique. L’image est alors tirée très exactement au format du réseau optique receveur, le réseau lenticulaire, et collée.

Le relief est restitué par lʼécart de vue entre les deux yeux : chaque œil voit une image différente, et le déplacement du spectateur à lʼintérieur de l’angle de vision du réseau lenticulaire fait parcourir successivement les paires stéréoscopiques les unes après les autres, en une succession continue lissée.
Les portraits en relief présentées ici, à partir de modèles vivants, sont le fruit d’un long travail de mise au point. Ils donnent une toute nouvelle dimension à la perception habituelle d’un personnage en photo, et participent à un mouvement que l’on pourrait appeler le « métaréalisme ».




Le sauvage noir, photo lenticulaire,
175x108 cm éd. de 8, 88x54 cm éd. de 12
Le sauvage blanc, photo lenticulaire,
178x110 cm éd. de 8, 88x54 cm éd. de 12
Le poilu, photo lenticulaire,
110x110 cm éd. de 10
Racines, photo lenticulaire,
89x89 cm éd. de 10
Daniel Mesguich, photographie lenticulaire,
47X31 cm éd. de 8
David, photographie lenticulaire,
66x66 cm éd. de 8


Karine, photographie lenticulaire,
127X84 cm éd. de 8, 72x41 cm éd. de 12
Hélène, photographie lenticulaire,
129x87 cm éd. de 8, 83x55 cm éd.de 12

Elise, photographie lenticulaire,
124x78 cm éd. de 8, 70x40 cm éd. de 12
Céline en rouge, photographie lenticulaire,
147x99 cm éd. de 8, 82x52 cm éd. de 12


Céline en vert, photographie lenticulaire,
147x99 cm éd. de 8, 82x52 cm éd. de 12
Diane, photographie lenticulaire,
77x77 cm éd. de 8, 50x50 cm éd. de 12
Nuage, photographie lenticulaire,
69x51 cm éd. de 8
Marée à Bréhec, photographie lenticulaire,
47x70 cm éd. de 20
Les quatre saisons - Les feuilles, photographie lenticulaire,
100x200 cm éd. de 28
Artistes Henri Clément