André Lanskoy

André Lanskoy est né en 1902 à Moscou. Il a fait ses études à Saint-Pétersbourg, puis à Kiev. C'est en 1921 qu'il est arrivé à Paris, passionné de peinture, et a rejoint la Grande-Chaumière, académie qui a vu passer Tamara De Lempicka, Alexander Calder, Alberto Giacometti etc.

Il est rapidement remarqué par le galériste et collectionneur allemand Wilhelm Uhde qui lui fait faire sa première exposition personnelle dès 1925. André Lanskoy est alors un peintre figuratif, dans la lignée slave, aux intérieurs figés, marqué par une perspective très "à plat".

C'est à partir de 1938 que sa peinture évolue vers l'abstraction. Il commence la réalisation d'une série de gouaches (sans doute sa technique favorite) où, petit à petit, il revoit sa conception du découpage de l'espace. Ses tableaux sont très géométriques, faits de grands traits blancs qui découpent ses sujets, encore figuratifs. Puis il se libère de la représentation, pour décomposer les formes, transformant les personnages de jadis en un assemblage de tâches douces.
Son travail n'est pas sans rappeler celui de Nicolas de Staël, dont il fut un ami proche, de Poliakoff ou même de Soutine avec qui il avait noué une solide amitié dès ses premières années à Paris.

André Lanskoy, ce grand peintre russe de l’école de Paris, est mort à Paris en 1976. Il est enterré au cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois.


 

Sans titre
38 x 46.5 cm - Huile sur toile vers 1930

Artistes André Lanskoy