Bengt Lindström

Bengt Lindström (1925-2008), l’un des plus fameux peintre suédois du vingtième siècle, a grandi dans les étendues sauvages de Laponie, où il a développé un ancrage profond avec la spiritualité et la culture scandinave, ses mythes et ses légendes.

Après des études d’art auprès d’Isaac Grunewald (élève de Matisse) et d’Aksel Jörgensen, il arrive à Paris dans les ateliers de Fernand Leger et d’André Lhote, visite l’Europe et notamment l’Italie. Une bourse délivrée par un magazine suédois lui permet de s’installer en France. Dès 1953, il s’investit tout particulièrement dans la lithographie et la gravure, des médiums qui prendront une place très importante dans son œuvre. Il expose de manière constante parmi les représentants de « la Nouvelle Figuration », les galeries les plus célèbres l’accueillant sur leurs cimaises. En 1979, il commence à travailler le verre. Tout au long de sa vie il a également réalisé d’énormes fresques et des œuvres imposantes sur commande.

 


Le roi Lear, acrylique sur papier marouflé sur toile, 76x56cm, 1973

 

 

 

 

Le roi Lear, acrylique sur papier marouflé sur toile, 76x56cm, 1973

 

Bengt LINDSTRÖM